IMG_4867.jpg

Je suis très, mais alors vraiment très heureuse d’avoir été accepté au sein d’Ateliers d’Art de France.

Ça arrive à un moment un peu clé. Ça fait 3 ans maintenant que j’ai posé mon tour à Chouain et commencé à exercer mon nouveau métier. Et depuis j’ai l’impression de faire mon chemin, tout doucement.

Le tour, les émaux, les cuissons, je pratique, j’apprends, pratique, apprends… La céramique est un domaine tellement vaste et complexe.

Bref, je progresse, enfin j’essaye, j’aime mon métier, et vous m’encouragez. Ces pots, je les faits pour les autres, et suis toujours si heureuse de les voir partir chez vous.

Merci à vous de faire ce choix, d’acheter un produit fait-main, en circuit-court, c’est un acte important, qui fait sens.

Et merci à Ateliers d’Art de France, ça me fait chaud au cœur d’intégrer cette belle et grande institution, c’est un bel encouragement pour la suite.

 
Gaelle Le Doledec
 
FLYER-CARREAU-NOEL-DEF-1.jpg

Ohlala Klin d’Oeil c’est déjà ce week-end.

Suis-je prête?

PAS DU TOUT

Le serai-je?

Et bien j’espère.

Je me donne à fond en tous cas, enfin surtout mon four, qui tourne non-stop.

Et mes pinceaux aussi, je prépare un nouveau stand, réalisé par le talentueux, généreux, merveilleux Atelier Recycl’et Bois.

J’ai vraiment hâte d’y être, de vous voir, et de découvrir le travail de tous les créateurs.


 
Gaelle Le Doledec
 

Un grand merci aux Filles du Bord de Mer qui ont fait une si jolie présentation de mes pièces. La Boutique Ephémère est ouverte tout le week-end à Port en Bessin.

 
Gaelle Le Doledec
 
boutiqueephemere2018-affichevfinale_1_orig.jpg

Evénements à venir : 

- ce week-end, la boutique éphémère des Filles du Bord de Mer à Port en Bessin, mes poteries n’ont jamais eu d’aussi belle vue. Vous y retrouverez une belle sélection d’assiettes, tasses, théières..

- 8 et 9 décembre PARIS  Klin d’Oeil au Carreau du Temple 

- 16 décembre ROUEN Plaisir d’Offrir au 106

- ET c’est tout, il se peut que je fasse une pause travaux ensuite pendant quelques mois.

 
Gaelle Le Doledec
 

Je suis de permanence, tout le week-end, au Noël des Créateurs de Bayeux. La boutique sera ouverte jusqu'au 24 décembre, du mercredi au dimanche (10-19h), rue des cuisiniers, à deux pas de la cathédrale.

 
Gaelle Le Doledec
 

Petits plats de Clémentine Yonnet, et photos de Lisa Cappelen. Assiettes creuses disponibles sur demande, en attendant l’ouverture de la boutique en ligne que j’espère prochaine.

 
Gaelle Le Doledec
 

Mes poteries se plaisent bien aux vergers de Ducy, alors elles vont y rester quelques jours de plus.

 
Gaelle Le Doledec
 

Petite expo chez mes voisins des Vergers de Ducy, notre excellent et très sympathique producteur de cidre bio, qui m’accueille à l’occasion de “Manger bio et local, c’est l’idéal !”. Et manger dans du local, ça l’est encore plus.

 
Gaelle Le Doledec
 

Au revoir Gatteville, et rendez-vous à l’année prochaine! Prochain déballage des poteries jeudi prochain à Bayeux, pour les marchés du terroir, tous les jeudis soirs de l’été (17h-22h) devant l’Hôtel de Ville de Bayeux.

 
Gaelle Le Doledec
 

L’été de la céramique, à Quettehou, les 8 et 9 juillet 2018.

 
Gaelle Le Doledec
 
 
Gaelle Le Doledec
 

Quelques images de l’exposition à Gatteville-le-Phare qui a démarré hier, dans cette jolie salle de la Chapelle. Mes pièces sont entourées des belles peintures d’Antoinette Pham et Michelle Bourgeois.

 
Gaelle Le Doledec
 
 

Entre deux cuissons, nous sommes allés voir la mer.

 
Gaelle Le Doledec
 

Boutons et petites coupelles modelées au creux de la main.

 
Gaelle Le Doledec
 

Avant le passage du feu.

 
Gaelle Le Doledec
 

Les trésors de l’atelier. En faisant tomber le plancher on a retrouvé des sacs remplis de vieux vêtements de travail, et au milieu de ces vêtements, une boite avec des lettres à Marie-Louise, écrites en 1945. L’histoire pourrait s’arrêter là, ça serai déjà une belle trouvaille. Mais le mieux dans tout ça, c’est qu’on la connait Marie-Louise, puisque c’est elle qui nous a vendu la ferme. Elle a maintenant 94 ans, et je compte bien aller lui rendre les lettres de son amoureux de 45.

 
Gaelle Le Doledec
 

Nous sommes devenus les heureux propriétaires d’un ancien corps de ferme. Et voici mon futur atelier! Les travaux viennent de commencer, le plancher en terre a été abattu, la fenêtre est tombé, le chemin a été dégagé, on commence à y voir plus clair. Il ne reste plus qu’à faire tomber un mur, les poutres, tout vider, refaire le toit, les ouvertures, peut-être le sol, isoler, alimenter en électricité, installer un poêle, et on sera bon. Et je ne vous explique pas pour la maison, c’est pire.

 
Gaelle Le Doledec